CONTRE UNE EDUCATION A BAS COUT !

Publié le par Collectif

PÉTITION
CONTRE LA SUPPRESSION DE TROIS POSTES D’ENSEIGNANTS
PRÉVUE A LA RENTRÉE PROCHAINE POUR LE LYCÉE E. BRONTË.

 

À l’initiative des représentants des personnels d’enseignement CGT / SNEP-FSU / SNES-FSU / non syndiqués, conseiller principal d’éducation, représentants des personnels d’éducation et de surveillance, représentants des élèves et représentants FCPE et UNAAPE des parents d’élève au conseil d’administration du lycée Emily Brontë de Lognes.

 

 

 

Les services du Rectorat ont prévu la suppression des trois postes suivants :

 

LETTRES  MODERNES, HISTOIRE-GEOGRAPHIE,
EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE.

 

 

 

NOUS CONTESTONS UNE POLITIQUE INJUSTIFIÉE

DE RÉDUCTION DES EFFECTIFS ENSEIGNANTS.

 

• Ces suppressions s’expliquent-elles par le passage, voulu par le Rectorat, de deux premières STL de 24 élèves chacune à une classe unique de 35 élèves, en dépit de la demande et du taux de réussite au baccalauréat de la section ?

 

• Comment peut-on supprimer un poste de lettres modernes, qui représente 15 heures de cours hebdomadaires, alors que la classe potentiellement supprimée ne représente que 3 heures par semaine dans cette matière ?

 

• Comment peut-on supprimer un poste d’histoire-géographie, qui représente 18 heures de cours, alors que la classe potentiellement supprimée ne représente que 2 heures de cours par semaine ?

 

• Comment peut-on supprimer un poste en éducation physique et sportive, qui représente 20 heures hebdomadaires, alors que la classe potentiellement supprimée ne représente que 2 heures de cours par semaine ?

 

NOUS DÉNONÇONS UNE GESTION PUREMENT COMPTABLE

DE L’ÉDUCATION NATIONALE.

 

• Il paraît évident que la future structure pédagogique du lycée n’explique pas la suppression des trois postes.

 

• Le nombre d'élèves non plus : les effectifs scolarisés en troisième dans les collèges dont dépend notre lycée annoncent une hausse des effectifs. Il sera peut-être nécessaire d'ouvrir une classe de seconde supplémentaire.

 

• Les postes disparaissent donc, mais les heures d’enseignement devront être impérativement dispensées.

 

• L’administration applique une politique comptable : supprimer des postes de professeurs titulaires et professionnels, pour les remplacer par des personnels vacataires, nommés tardivement, n’ayant bénéficié d’aucune formation pédagogique et rémunérés plus faiblement que des enseignants recrutés sur concours.

 

LORS DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DU 26 MARS,

NOUS VOTERONS EN FAVEUR DU MAINTIEN DES POSTES.

 

• Le conseil d’administration statue sur les créations, maintiens et suppressions des postes d’enseignant dans un lycée.

 

• Nous voterons contre le projet de l’administration prévoyant la disparition des trois postes.

 

• Nous proposerons et soumettrons au vote un contre-projet prévoyant le maintien de ces trois emplois.

 

POUR SAUVER CES POSTES,

NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN !

 

• Notre démarche sera d’autant plus efficace et entendue qu’elle incarnera une forte mobilisation des parents d’élèves.

 

• En signant cette pétition, vous vous opposez à une politique purement budgétaire et comptable de l’Éducation Nationale, préjudiciable à la réussite de vos enfants.

 

• En signant cette pétition, vous défendez un enseignement de qualité dispensé par des professionnels.

 

 

 

Je, soussigné (e), parent d’élève de la classe de ………………….

 

déclare soutenir l’initiative des représentants des personnels d’enseignement, conseiller principal d’éducation, représentants des personnels d’éducation et de surveillance, représentants des élèves et représentants des parents d’élève au conseil d’administration du lycée Emily Brontë de Lognes

 

contre la suppression programmée des trois postes d’enseignants..

 

NOM                                                                             DATE ET SIGNATURE.

 

 

 

 

 

À DEPOSER dans le CASIER SYNDICAL des personnels d’enseignement et d’éducation

en SALLE DES PROFESSEURS

 

Publié dans Argumentaires

Commenter cet article